T.A.F.

Tous A Fond ... Travailler, Agir, Faire
 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Economie]Nouveau système financier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pescaluna

avatar

Nombre de messages : 129
Fonction : crevette
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: [Economie]Nouveau système financier   Ven 11 Nov 2011 - 15:58

JDW le 20 septembre 1459/2011 a écrit:
Comme les explications vont suivre lors du chat aujourd'hui à 20h30, je suis volontairement assez
laconique dans cette description des nouvelles règles à venir et sur leur raison d'être.

Qu'il suffise de dire que ces modifications, en apparence très techniques et réservées aux Duc,
Commissaires au commerce et bailli, aura en réalité un impact beaucoup plus large.

Dans ces règles, comme d'habitude, les termes "Duché" et "Comtés" sont employés indifféremment.

I. Nouvelles taxes


A. Taxe sur les transactions

Les Duchés (via les baillis) peuvent mettre en place des taxes sur les transactions, sous forme
d'un pourcentage. Cette taxe est acquittée par prélèvement sur le prix de vente, lors de chaque
transaction sur le marché. Cette taxe est paramétrable produit par produit.

Ainsi, il est par exemple possible d'avoir une taxe de 1% sur le pain, de 0,8% sur le blé et de 0% sur
le bois. Dans ce cas, si un meunier met en vente une miche de pain à 6 écus, alors le vendeur devra
débourser 6,06 écus pour l'acheter. Sur cette somme, 0,06 écus iront au Duché.

B. Taxe sur les salaires

De la même façon, le Duché (via le bailli) peut mettre en place une taxe sur les salaires (semblable
aux cotisations sociales IRL). Cette taxe est acquittée sur les salaires versés lors de l'embauche d'un
travailleur dans le champ d'un autre personnage.

C. Dons aux collectivités

Par ailleurs, les villages peuvent faire des dons volontaires à leur duché.

Les particuliers peuvent faire des dons volontaires à leur village ou à leur duché

II. Nouveau système comptable

A. Plan comptable général

Les systèmes statistiques actuels des maires et des baillis sont défaillants.

Un nouveau système est proposé. Il est beaucoup plus précis, sera mis à jour automatiquement
et surtout permettra des améliorations ultérieures. Il s'agit d'un véritable plan comptable, avec
comptes de charges (6), compte de produits (7), comptes financiers (5) etc. Le genre de trucs où
chaque écriture au débit d'un compte doit correspondre à une écriture au crédit d'un autre.

Toutes les actions d'un joueur du conseil, ou d'un maire, seront ainsi tracées de façon très précise.

B. Audits

Les audits seront très utiles dans de nombreuses circonstances (par exemple pour savoir ce qu'a fait
un conseil ducal précédent...)

il est possible de faire un audit des finances d’une collectivité. Pour cela, il faut :

être un personnage de niveau 3 ou 4, voie de l’état,
posséder certaines compétences
être dans la ville (pour les mairies) ou dans la capitale (pour les duchés ayant une capitale)
que le bailli ait autorisé les audits, ou bien que l’auditeur fasse partie du conseil et ait un
poste


Il y a différents types d'audits. Au terme d'un audit, au maximum, un rapport complet recette/
dépenses sur 3 mois + actif/passif est envoyé à l’auditeur et au Comte.

Le Comte peut choisir ou non de le rendre public.

Si un Comté a un rapport rendu public qui date de moins de 15j, alors ont considère que « Les
comptes du Comté sont public ».

III. Ajustements

A. concernant les mandats

Les mandats peuvent à présent être dérobés par les brigands.

Un maire peut récupérer automatiquement tous les mandats que sa ville a effectués, sous réserve
que les personnes mandatées se trouvent de l'enceinte de la ville et ne soient pas dans une armée (il
s'agit du codage d'une fonctionnalité jusque là effectuée par le support).

Un commissaire au commerce peut récupérer les mandats effectués par le comté, sous réserve que
les personnes mandatées se trouvent dans l'enceinte d'une ville du Comté. Pour cela, il doit effectuer
une demande à tous les maires, qui peuvent accepter ou refuser une telle action.

B. concernant les mines

Le RMI est monté à 12 écus minimum.

Les coûts d'entretien et d'amélioration sont dorénavant calculés à partir de la moyenne des 10 plus
forts fréquentations sur les 30 derniers jours.

Les coûts d'amélioration sont revus.

C. Concernant les dons de monnaie et les transferts

Les maires et les baillis peuvent donner des écus à des joueurs.

Les commissaires au commerce peuvent correctement acheter/vendre sur le marché de la capitale

IV. Limitations

Maires, baillis, CaC et connétables sont limités dans leurs actions suivant le nombre de jour depuis
leur arrivée au pouvoir (pour le maire) ou l’arrivée au pouvoir du Comte (pour les autres). S’il n’y a
pas de Comte (juste après l’élection du conseil) la limitation est encore plus forte.

Cette limitation se matérialise par un nombre d’écus par jour, qui correspond à une limite cumulée
sur :


Les prix d’achats moins la valeur des marchandises achetées (cours KAP)


La valeur des marchandises vendues (cours KAP) moins le prix de vente


La quantité d’or dépensée (fête, dons, embauches…)


La quantité d’or donnée (cf V.)

Par ailleurs, le Comte peut mettre en place une limite poste par poste. Si cette limite est franchie cela

n’entraine pas d’interdiction mais provoque un avertissement au Comte. En cas d’abus, il peut donc
virer de son poste le conseiller dépensier.

Les Comtes, les baillis et les maires peuvent piquer dans la caisse, en toute discrétion (et avec des
limites). Le montant prélevé est affecté à « Corruption et gaspillages ».

V. Le déficit

Je pense qu'une partie entière était requise pour cette seule phrase : Les déficits des mairies et des
duchés, au sens où ils sont actuellement entendus, ne sont plus possible.

En un mot, un duché ne pourra pas dépenser un écu de plus que ce qu'il a en caisse. Si les caisses
sont vides, les mineurs ne sont pas payés, les maréchaux non plus, tous les achats deviennent
impossibles... Bref, comme le disent certains, en ce moment, en Grèce : On est un peu dans la
m***** (Au passage, les Grecs, on est avec vous !)

Heureusement, pour les Comtés dépensiers, il existe une autre échappatoire.

VI. Les bons du trésor

A. Emission des bons

Les Comtés peut émettre des bons du trésor. Ces bons sont du papier vendu à un certain prix, et
pour lesquels le Comté promet un rachat à un autre prix, plus élevé, un peu plus tard.

Le Comte émet des bons du trésor sur proposition de son bailli. Les paramètres possibles sont :

Un prix par bon (valeur unitaire initiale)

Un nombre de bons

Une date d’échéance ou de maturité (date de remboursement)

Un prix de remboursement (ce qui revient à fixer un taux, connaissant les autres paramètres)


Ces bons peuvent être mis en vente sur chacun des marchés des villages possédés, ainsi que sur le
marché international (voir VII).

Par ailleurs, lorsque le duché a peu de trésorerie (et seulement dans ce cas), il peut choisir de payer
ses mineurs et le RMI en bons. Les travailleurs touchent ainsi directement ces étranges objets, au lieu

de l’argent.

Si la trésorerie du Duché est basse et qu’il n’y a pas de bons disponibles, ou bien si ces bons ont
une valeur unitaire initiale qui ne permet pas de payer les mineurs, alors des bons adéquats sont
automatiquement créés

Il serait possible, dans un second temps, de permettre d’émettre des obligations plus complexes
(avec des intérêts versés toutes les semaines ou mois notamment). Toutes les règles ci-dessous
s’appliquant au remboursement des bons s'appliqueront aussi au versement des intérêts.

B. Remboursement des bons

Un Duché ne peut plus passer en négatif. Si sa trésorerie n’est pas suffisante, le bailli ne peut plus
payer les mineurs/RMI qu’avec des bons (voir ci-dessus), il ne peut plus allouer de l’argent au
connétable, le CaC comme le connétable ne peuvent plus acheter, et les dépenses de prestiges ne
sont plus possibles.

A partir de la date d’échéance (et sans limite de temps), le porteur d’un bon peut demander son
remboursement. Pour cela, il doit soit se trouver dans une ville du Comté, soit avoir accès au système
financier international. Le remboursement est alors automatique, sauf si le duché est en défaut de
paiement.

Si la trésorerie nécessaire pour rembourser le porteur n’est pas suffisante, alors le Duché est déclaré
en défaut de paiement. Le remboursement des bons est alors impossible, mais ça n’a pas d’autre
incidence sur la trésorerie ni sur ses possibilités d’utilisation.

C. La défaut de paiement, la restructuration de la dette et la faillite.

A partir du défaut de paiement, s’ouvre une période de sept jours pendant laquelle aucun
remboursement n’a lieu de façon automatique.

A l’issue de cette période, le Comté peut très bien se trouver à nouveau en défaut de paiement, sans
qu’il y ait de limite à ça.

Quand il se trouve en défaut de paiement, le bailli peut effectuer deux opérations qui lui sont
impossibles en temps normal :

- la restructuration de la dette. Pour un type d’émission il peut proposer un échange avec un
autre bon (de prix de remboursement et/ou de date d’échéance différente). Dans ce cas, tous les
porteurs de bons correspondants qui sont dans le duché ou qui ont accès au marché international,

sont invité à accepter l’échange. Ceux qui n’acceptent pas restent avec leur vieux bon.

- La faillite partielle. Le bailli choisi, avec l’autorisation du Comte, de ne pas rembourser une
émission donnée. Son prix de remboursement passe à 0 (mais son nom ne change pas). Le titre n’ont
donc plus aucune valeur

On garde trace du montant des dettes effacées par les faillites partielles. Si, sur un mois glissant, le
rapport dette effacée / dette totale est supérieur à un certain ratio (à déterminer) alors le Comté est
considéré comme étant « en faillite ».

La faillite entraine une baisse du prestige à 0 pendant une certaine durée. Le note du Comté passe à
la valeur la plus basse possible, ce qui entraine qu'il ne peut plus emprunter à tout le monde sur le
marché international).

Par ailleurs, si son Comté est en défaut de paiement, un Comte peut proposer son rattachement au
Domaine Royal de son Royaume. Ses dettes sont alors entièrement rachetées par la Couronne.

VII. Le marché financier international

Le marche financier international est, pour un Duché, un moyen de placer des bons hors de
frontières du Duché de façon plus commode.

A terme, des joueurs fortunés, appelés "Hauts financiers" pourront également agir sur ce marché. En
attendant, ce sont les admins qui joueront le rôle de joueurs fortunés.

Les hauts financiers peuvent ainsi mettre de l’argent à la banque dans une capitale, en échange d’un
chèque, et le récupérer dans une autre capitale.

Ils peuvent également vendre leur échoppe et leurs champs à la banque, contre remise d’un chèque.

Les chèques ne sont pas volables ni échangeables. Ils servent uniquement pour le fun.

Et parce qu'on trouve que c'est très LOL, sur la base d’un certains nombre d’indicateurs et
d’une intervention humaine, tous les duchés seront notés (AAA, etc.). Cette note influera sur le
comportement des joueurs fortunés (enfin, en toute logique) et sur les fourchettes possibles (taux,
etc.). Elle sera bien sûre publique (via la KAP).
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1785715


Dernière édition par Pescaluna le Ven 11 Nov 2011 - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pescaluna

avatar

Nombre de messages : 129
Fonction : crevette
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [Economie]Nouveau système financier   Ven 11 Nov 2011 - 16:03

Brennos le 27 octobre 1459/2011 a écrit:
Le nouveau système économique s?articule en différentes parties et sera donc mis progressivement en ligne, à des dates que nous vous communiquons afin que vous puissiez anticiper ces nouveautés. Les différentes parties se réfèrent à l?annonce publiée par JDW le 20 septembre sur les règles du nouveau système financier et dont voici le lien : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1785715


Mercredi 2 novembre :

- Version bêta du nouveau système comptable, les audits financiers exceptés ; cela signifie qu?il y aura probablement quelques ajustements au cours des jours qui suivront.
- Activation des taxes sur les transactions et sur les salaires.
- Activation des dons aux collectivités.


Mardi 22 novembre :


- Les mandats pourront être dérobés par les brigands.
- Les mandats pourront être fermés par le maires / administrateur / calpullec et par le bailli / daikan / tequitlato sous certaines conditions.
- Ajustements concernant les mines
- Activation des audits financiers
- Activation des Limitations (Cf Annonce)


Lundi 19 décembre :

- Activation du système de bons du trésor


Lundi 16 janvier :

- Activation du marché financier international
- Impossibilité d?avoir un déficit directement. Lorsque la trésorerie de la province sera à 0, celle-ci ne pourra plus financer quoi que ce soit. Et nous ne renflouerons pas les caisses des provinces.
http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1816502
Revenir en haut Aller en bas
 
[Economie]Nouveau système financier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CL nouveau né : je m'arrache les cheveux ! ... conseils ???
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Du nouveau chez les transats ????
» Après le Godetia, y-aura-t-il un nouveau BSL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.A.F. :: Bibliothèque et Salles d'Etude :: Gros catalogue bien rangé des annonces officielles-
Sauter vers: