T.A.F.

Tous A Fond ... Travailler, Agir, Faire
 
AccueilAccueil  Portail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France

Aller en bas 
AuteurMessage
russo

avatar

Nombre de messages : 1025
Fonction : gardienne de tonneaux
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: [Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France   Sam 24 Oct 2009 - 13:47

Le Grand Chambellan de France , par Nebisa de Malemort

Depuis la fin de la dynastie des Valois, et l’arrivée sur le trône des Lévan, la réforme de l’Etat a également touché le rôle du Grand Chambellan.

Si le Grand Maître de France est le chef de la Maison civile du Roi, et par extension le chef de l’administration royale, le Grand Chambellan est devenu le responsable du personnel et de l’entourage du Roi. Il garde toujours ses prérogatives historiques de tenue de la Chambre du Roi.
Il siège à la Curia Regis, au Conseil du Domaine Royal et au Conseil des Grands Feudataires du Royaume.

Sa charge se compose de deux domaines distincts mais liés entre eux. D’une part la gestion et la coordination du personnel royal, et d’autre part la tenue de la Cour.


Le Personnel du Royaume.

Le Grand Chambellan est en charge de la supervision du personnel du Roi, des Pairs aux simples domestiques. De leur recrutement à leur promotion interne.
Il tient pour cela le Grand Registre du Personnel du Roi. Document enregistrant tous les officiers ayant charge royale.

Concernant les Pairs de France, le GCF reçoit les dossiers de candidature, le fait instruire par les services du Grand Prévôt, donne son avis, et soumet les candidatures au vote de la Pairie.
C’est le GCF qui porte au Roi les résultats de ces consultations, et présente les candidats cooptés par les Pairs à Sa Majesté, afin que ce dernier les nomme.

Concernant les Grand Offices. Le GCF sur demande du GMF cherche des postulants en cas de vacance d’un Grand Office. Soit parmi les Pairs, soit dans la haute noblesse du Royaume. Le GCF a pour devoir de vérifier la compétence et la dignité du postulant, eut égard à l’importance de l’Office. Lorsque qu’un titulaire est trouvé, le GCF le propose au GMF, qui peut consulter la Pairie à son sujet, et qui le nomme publiquement par lettre de cachet.
Le GCF a ensuite devoir d’enregistrer cette nomination sur le Grand Registre.

En ce qui concerne les Offices secondaires et subalternes. Le GCF à la demande ou en collaboration avec les chefs de services : responsables des Maisons, GO en général, recherche des candidats à tout office royal. Les chefs de services peuvent soumettre un candidat au GCF, qui devra valider ce choix, suivant les qualités du postulant.
Les officiers subalternes, sont enregistrés sur le Grand Registre, ce qui a valeur de nomination, les GO sont aussi invités à délivrer une lettre de marque rendant publique la nomination.
Le GCF est aussi en charge de l’enregistrement des mutations internes et des promotions des personnels. Cet enregistrement est obligatoire.

Le Grand Chambellan recrute également des personnels ayant charge royale, pour des missions temporaires, notamment dans le cadre des festivités de la Cour.


La Cour.

Le Grand Chambellan, est tenu de prendre soin des proches du Roi, en oeuvrant à la tenue d’une Cour.
Il est responsable des demeures du Roi, à savoir le Louvre et Vincennes. Ainsi que toutes les résidences temporaires que le Roi ou la Reine pourraient occuper.

Il est responsable des admissions à la Cour, et du choix des personnes habilitées à approcher le Roi. Il coordonne le personnel de Cour afin de pourvoir au meilleur confort du couple Royal et des courtisans.

En collaboration avec le Grand Maître des Cérémonies, et ses officiers, ainsi que le Premier Maître d’Hôtel, il veille à la bonne organisation des festivités de Cour.
Avec le Grand Veneur, il veille à préparation des chasses.
Avec le Prévôt de l’Hôtel, il veille à la sécurité des habitants des demeures Royales.
Avec le Grand Aumônier il veille au bon déroulement des offices religieux.

Enfin, avec ses officiers : Maréchal des Logis, Premier Gentilhomme de la Chambre, GM de la Garde-robe, il veille à la bonne tenue des résidences du Roi.

Il porte en ornement deux clés couronnées entrecroisées.


Dernière édition par russo le Sam 29 Jan 2011 - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
russo

avatar

Nombre de messages : 1025
Fonction : gardienne de tonneaux
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France   Sam 24 Oct 2009 - 13:56

De la Maison du Roy


Cet office Royal comprend : la Chambre du Roy, le Cabinet du Roy, les services de la Bouche, les Cérémonies royales et la santé du Roy.


  • De la Chambre du Roy


La chambre du Roy relève du Grand Chambellan de France.

Du Premier Gentilshommes de Chambre

Le Premier gentilhomme de Chambre assure l’organisation et la direction de la Chambre du Roy.

Il a sous ses ordres les Dames et les Gentilhommes de la Chambre.

Du Grand Maître de la Garde-robe

Le Grand Maître de la Garde-robe gère la garde-robe du Roy, passe commande auprès des fournisseurs Royaux, tisserands, fourreurs, couturiers et gère les Dames d'atours ou de parures sous son autorité.

Du Grand Maréchal des Logis

Le Grand Maréchal des Logis est en charge de la préparation des logements pour la Cour, lorsque celle-ci se déplace.


  • Du Cabinet du Roy


Le Cabinet du Roy relève du Grand Chambellan de France

Du Maître de la Librairie du Roy

Le Maître de la Librairie du Roy dirige la Bibliothèque royale. Il gère l’acquisition des publications littéraires, et est garant et responsable du savoir que recèlent les rayons de la Bibliothèque.

Du Recteur de l’Université de Paris

Le Recteur de l’Université de Paris pourvoit au bon fonctionnement des quatre Facultés de Paris. Il nomme les quatre Directeurs de Faculté, et se porte garant et responsable du savoir qui y est transmis.


  • Du service de Bouche


Le service de Bouche relève du Grand Chambellan de France

Du Premier maître d’Hôtel

Le Premier maître d’Hôtel à charge de veiller au bon fonctionnement du service de la bouche du Roy.

Du Premier Echanson

Le Premier Echanson assure l’approvisionnement en vins, liqueurs, et boissons, de la table de Sa Majesté, et le sert.

Du Premier Panetier

Le Premier Panetier assure l’approvisionnement en pain de la table du Roy, et le sert à table.

Du Premier Ecuyer tranchant

Le Premier Ecuyer tranchant a charge de couper la viande du Roy, et le sert à table.

Des autres offices
Le service de la bouche du Roy se compose des autres offices suivants.
a) L’office de la cuisine-commun
b) L’office de la fruiterie
c) L’office de la fourrière
d) L’office de la cuisine-bouche


  • Des Cérémonies Royales


L'office des Cérémonies Royales relève du Grand Chambellan de France.

Du Grand Maître des Cérémonies

Le Grand Maître des Cérémonies dirige l’office de l’argenterie, menus-plaisirs, et affaires de la chambre du Roy.

Du Maître des cérémonies

Le Maître des cérémonies est en charge de l’organisation, conjointement avec le Grand Maître des Cérémonies de l’organisation des réceptions royales et des cérémonies en les domaines patrimoniaux du Roy.


De l’Intendant des Menus Plaisirs

L’Intendant des Menus Plaisirs assure l’organisation des divertissements du Roy et l’entretien des lieux ou iceux sont donnés.


  • De la Santé du Roy


Le service de la santé du Roy relève du Grand Chambellan de France

Du Premier Médecin du Roy

Le Médecin du Roy est le seul officier de santé, avec le Premier Chirurgien, et l’Apothicaire du Roy, habilité à toucher le Roy lors ce qu’icelui tombe malade. Il établit les diagnostics et prescrit les
soins.

Du Premier Chirurgien du Roy

Le Premier Chirurgien du Roy est le seul habilité à pratiquer des interventions sur le corps du Roy.

De l’Apothicaire du Roy

L’Apothicaire du Roy est responsable des drogues et médicaments administrés au Roy.
Il est le seul habilité à les préparer ou faire préparer, et à les administrer par les voies prescrites par le Premier Médecin du Roy .

Texte présenté par le Grand Chambella de France, Sa Grandeur Nebisa de Malemort- Le Ray, Comtesse de Ségur, Vicomtesse de Chabriéres

Texte validé par les Grands Officiers de la Couronne de France
le 10 éme jour du mois de Novembre 1456
sous le glorieux régne de Levan III, par la grasce d'Aristote, Roy de France









Revenir en haut Aller en bas
russo

avatar

Nombre de messages : 1025
Fonction : gardienne de tonneaux
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France   Dim 20 Juin 2010 - 20:12

    De la Cour de France



    De la notion de Cour


    Toute résidence hébergeant le Roy de France reçoit de fait la Cour.

    Le présent règlement est donc en vigueur en tous lieux et résidences royale.

    Au sein de la Cour, le Roy de France assure la subsistance et la protection de ses hôtes, en retour de quoi, ces derniers se plient aux règles de l’Etiquette durant leur présence.

    Tout noble de France, ou d’un Royaume étranger dont la noblesse est reconnue par la hérauderie royale de France peut se présenter et paraitre à la Cour.

    La possibilité de séjourner dans les Palais royaux est offerte sous condition.

    De l’hébergement au sein de la Cour.

    La possibilité d’être hébergé au sein de la Cour est un privilège réservé à la Haute Noblesse de France ou aux nobles particulièrement méritants eut égard au service de la Couronne.

    Des appartements et des chambres, dans les ailes dévolues à cet effet, sont à disposition pour les hôtes de la Cour, émissaires étrangers, représentants du Clergé, ambassadeurs ou nobles. Le nombre de ces pièces dépend des résidences royales, leur importance est fonction de la qualité du noble accueilli.

    Les régnants en cours de mandat, en tant que vassaux du Roy de France disposent d’un appartement au sein du Palais Royal du Louvres, mis à leur disposition gracieusement pour la durée de leur mandat. Le dit appartement est composé d’une antichambre, d’un salon et d’une chambre.

    Les Très Nobles Pairs de France et les Grands Officiers Royaux disposent d’un appartement au sein du Palais Royal du Louvre. Le dit appartement est composé d’une antichambre, d’un salon et d’une chambre.

    Le Grand Chambellan de France est chargé de la gestion de la Cour de France et pourvoit à la gestion des hébergements au sein des Palais Royaux. Le noble désirant un hébergement devant faire parvenir missive au service de la Chambre. La dite demande signifiant une souscription implicite aux règles de l’étiquette.

    Les dégâts, dépravations et vols constatés seront imputables au noble résident au sein de l’appartement concerné, lequel sera en charge de régler les frais engendrés.


    Du divertissement de la Cour et des cérémonies Royales.

    Les divertissements de la Cour sont ouverts à tous les nobles de France et des Royaumes reconnus. Leur tenue est diffusée par les annonces Royales et leurs entrées y sont libres.

    Les cérémonies royales sont publiques sauf indications contraires et sous réserve de protocole particulier préalablement annoncée.


    De l’étiquette

    Les règles de vie et de comportement à observer au sein de la Cour sont régies par l’Etiquette. Il s’agit d’adopter un comportement conforme au bon ton, d’observer une attitude morale et courtoise autant que de faire montre d’une éducation soignée.

    Les règles de l’étiquette s’enseignent dés la prime enfance au sein des familles nobles, ou bien au Collège Royal Saint Louis de France, cependant, ces règles sont disponibles via le livret mis en place par la Chambre du Roy.


    De l’accès aux salons et antichambres du Louvres

    Les divers salons du Palais Royal sont accessibles à la Cour aux heures diurnes. Cependant l’accès et la présence sont soumis aux règles de l’étiquette et à la vigilance des Huissiers Royaux.

    La Très Noble Assemblée des Pairs de France ou la Curia Régis peuvent réquisitionner un salon pour leur réunion de travail sur demande adressée au Grand Chambellan de France. La dites demande ayant pour simple but de permettre au Grand Chambellan la préparation des pièces et l’affectation d’huissiers aux entrées concernées, aucun motif ou explication ne pourra être demandé en appui à la dites demande. Le salon mis à disposition devenant privé pour le temps de l’assemblée.


    Rédigé au Palais des Offices

    pour publication ce jour

    du 20 juin 1458






***************************************

    Des huissiers royaux


    Présentation.


    Le corps des Huissiers Royaux est placé sous la tutelle du Grand Chambellan de France et rattaché à l'Office des Cérémonies sous l'autorité du Grand Maistre des Cérémonies de France.

    Les Huissiers royaux sont nommés par publique annonce du Grand Chambellan de France faites en antichambre du Louvre et dépêchées en province par les Secrétaires d’Etat.

    Les huissiers Royaux sont encadrés par un responsable, le Grand Huissier, qui pourvoit à la gestion quotidienne des effectifs, au recrutement et aux renvois.

    Du recrutement.

    La charge d’Huissier Royal est ouverte à tous les gentilshommes sans restriction de classe ou de naissance pour peu qu’il atteste d’un comportement moral et conforme à l’éthique requise pour un tel office.


    De la fonction d’huissier Royal.

    Les huissiers Royaux sont en charge de la gestion des entrées au sein du Palais Royal du Louvre, et de toutes les autres résidences royales abritant le Roy ou un membre de la famille royale.

    Les huissiers royaux sont de faction aux portes des salons de réception lors des cérémonies de la Cour et annoncent les entrées des membres de la Haute Noblesse ainsi que des membres de la Très Nobles Assemblées des Pairs de France, des Grands Officiers de la Couronne.

    En dehors des cérémonies, les Huissiers Royaux sont stationnés aux portes des divers salons afin d’en restreindre l’entrée ou de veiller au respect des règles de l’étiquette.

    L’huissier Royal est, de part sa fonction, autorisé à demander aux visiteurs et invités du Louvres dérogeant par leur comportement à la conduite requise au sein de la Cour, ou dont la présence apparait comme indésirable, de sortir de l’enceinte du Palais. En cas de résistance, il sera fait appel à la Garde Royale pour procéder au retrait de ou des individus concernés.

    En cas de résistance aux autorités royales, les individus s’exposent à une mise en demeure, voir un déféré à la Grande Prévosté et ses locaux de la Bastille.

    Tout comportement indigne pourra faire l’objet d’un exil dont la durée sera fixée par le Grand Chambellan de France.

    Aucun recours, autre que la volonté royale ne sera possible pour lever ou écourter un exil de la Cour.

    La mesure d’exil ne vaut que pour les résidences royales, le Palais du Louvre et les parties dévolues à la Cour de France, en sont exclus, les salles de travail de la Très Noble Assemblée des Pairs de France, pour les Pairs, les salles de travail de la Curia Regis, pour les Grands Officiers, le Salon des Feudataires, pour les Régnants de France.

    De l’uniforme d’Huissier Royal.

    L’huissier royal porte un mantel d’azur orné aux épaules de trois lys d’or.

    L’huissier royal arbore une médaille à la clé d’argent, symbolisant son rôle de gardien des entrées.


    Rédigé au Palais des Offices

    pour publication ce jour

    du 20 juin 1458






*********************************************


Citation:
Etiquette élèmentaire au sein de la Cour de
France


I/ Règles de base

Il est inconvenant de s’adresser à une Altesse Royale sans y avoir été invité ou sans qu’Elle ne vous ait interpelé en premier.

Il est inconvenant de tourner le dos au Roy ou à la Reyne de France.

Il est inconvenant de s’assoir en présence de Sa Majesté le Roy, ce privilège étant réservé aux Dames de la famille royale et aux Marquises.

Il est inconvenant de toucher une Altesse Royale.

Il est inconvenant d’user d’une trop grande proximité avec une Altesse Royale. La distance respectueuse requise étant d’un pas.

Il est inconvenant d’élever la voix en présence d’une Altesse Royale.

Il est inconvenant de se sustenter, de boire ou d’user d’un comportement familier en présence d’une Altesse Royale.

Quand une Altesse Royale s’exprime, il est des plus inconvenant de Lui couper la parole ou de La contredire.

II/ De l’Art d’une présentation à la Cour de France

Toute résidence Royale recevant Sa Majesté le Roy ou un membre de la famille Royale prend le nom de « Cour ».

La Cour de France est ouverte à tout membre de la noblesse de France ou des Royaumes Etrangers reconnu comme tels.

Pour se présenter à la Cour de France, une vêture adaptée et une éducation conforme à son rang est indispensable.

Lors d’une première présentation à la Cour de France, un ou une jeune noble devra être accompagnée d’un représentant qui s’engagera à l’introduire au sein du cercle privilégié de la noblesse et à l’initier
au comportement attendu à la Cour de France.

Rédigé au Palais des Offices

pour publication ce jour

du 20 juin 1458






http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=53525418
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Institutions] Le Grand Chambellan, la Maison du Roy, la Cour de France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BC La Maison des Amis de Grand-Mère
» FLAN A LA PARISIENNE DE MA GRAND-MERE
» Vos trucs de grand-mère
» et quand le grand enfant quitte la maison...
» Raz le bol des cousins !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.A.F. :: Bibliothèque et Salles d'Etude :: Actes administratifs des Institutions Royales-
Sauter vers: